Augmentation fesses en Tunisie : tout savoir sur cette chirurgie esthétique

augmentation des fesses en Tunisie
Chirurgie purement esthétique, l’augmentation des fesses en Tunisie connait depuis des années une forte demande tant par les femmes que les hommes. En effet, cette intervention est idéale pour corriger l’hypoplasie fessière ou pour redonner plus galbe au corps.

Elle est devenue banale grâce à la compétence des chirurgiens tunisiens et l’existence de cliniques de renom comme le Centre International Carthage Medical.

Augmentation fesses en Tunisie : Principe de l’opération

Dès la fin de la consultation médicale pré-chirurgicale, deux techniques seront envisageables, à savoir l’injection de graisses autologues ou la pose de prothèses en silicone.

Le lipofilling fessier

Il nécessite une liposuccion au préalable pour extraire les graisses. Cette dernière sera en premier temps purifiée et filtrée afin de supprimer les adipocytes. Le patient doit absolument avoir quelques cumuls graisseux dans diverses parties du corps si non, le chirurgien ne peut effectuer la chirurgie.

Une fois la graisse est préparée, elle est ensuite injectée dans différents points des fesses à l’aide de canules à bout arrondi. Les cicatrices issues de cette technique chirurgicale sont quasi invisibles.

Les suites opératoires

Elle sont moins douloureuses que l’augmentation des fesses par prothèses puisque les cicatrices sont de taille très réduite. Mais une période de convalescence de deux semaines est conseillée pour que les maux sous forme de courbatures s’estompent.

Le résultat

Le résultat d’une injection de graisse autologue est naturel. Néanmoins, une résorption de 30 % est possible mais le volume restant sera définitif. Il sera notamment tributaire des fluctuations pondérales.

La prothèse pour augmenter les fesses

Pratiquée sous anesthésie générale, cette opération se base sur une incision au niveau du  sillon inter-fessier. Le chirurgien prépare une cavité dans chaque ventricule fessier et insére par la suite des prothèses en silicone de forme anatomique afin d’obtenir un aspect naturel et assez rebondi.

La suture de la plaie se fait avec des fils très fins et résorbables et leur recouverture est assurée par un pansement compressif. La durée de l’intervention peut dépasser les 60 minutes et l’hospitalisation est jugée de 2 jours.

Les suites opératoires

Peu confortables, elles sont assez douloureuses, vue la localisation de la cicatrice. Le patient(e) doit rester au repos pendant au moins 3 semaines, le temps de la cicatrisation des plaies. Il doit également éviter la pratique sportive et la position assise durant de longues durées pour ne pas induire de lésions cutanées.

Le résultat

Le résultat est plus durable que le lipofilling fessier. Après 2 mois de l’intervention, les fesses seront alors rebondies, fermes et à la brésilienne.

Opter pour l’une des deux techniques est dépendant de la décision du chirurgien et de l’objectif de l’opération. Concernant les tarifs, ils sont presque similaires.