Réduction mammaire en Tunisie : mode opératoire et résultat

réduction mammaire

Outre leur forme pouvant être estimée inesthétique, les seins trop volumineux peuvent parfois engendrer des douleurs dorsales et lombalgiques. Sans oublier  la taille excessive de la poitrine qui est souvent due à un dérèglement hormonal. Ceci, la qualifie comme une sorte de pathologie, intitulée hypertrophie mammaire.

Pour y remédier, il faut opter pour une réduction mammaire en Tunisie.

Principe d’une chirurgie d’hypertrophie mammaire

Il est bon à savoir que toute femme adulte malmenée par le volume de sa poitrine  et ne présentant pas de tumeurs glandulaires est éligible à ce type d’intervention chirurgicale.

Une mammographie suivie d’un interrogatoire est nécessaire pour déceler la quantité glandulaire à extraire. L’anesthésie est souvent générale pour éviter les réactions émotionnelles provoquées par la vue du bistouri et des résections.

Le praticien commence par faire des incisions autour de l’aréole et dans le sillon sous le sein pour enlever une masse glandulaire qui ne dépassera pas les 300cc. Le redrapage de la peau nécessaire sera alors un mini-lifting.

Les sutures sont réalisées à l’aide de fils résorbables. La durée de l’opération est de 2 heures et l’hospitalisation est estimée à 2 jours.

La patiente sortira de la clinique avec un pansement de contention qui sera remplacé par un soutien gorge avant le retour chez elle.

Les suites opératoires d’une réduction mammaire

Généralement peu douloureuses, les suites peuvent durer un mois si on compte la totale disparition des ecchymoses.

Au cours de cette période, la patiente est amenée à porter un soutien-gorge de contention pendant presque un mois. La prise de médicaments est possible pour alléger les douleurs sous forme de courbatures et de tiraillement cutané.

Les seins seront au début congestionnés, les mamelons engourdis et leur peau rougeâtre. Ces contraintes disparaîtront progressivement, si la patient suivrait scrupuleusement les instructions du médecin traitant.
Pour contrôler le processus de rétablissement, un suivi médical est préconisé durant un an avec une fréquence de 4 consultations.

Résultat

Il faut attendre au mois 3 mois pour observer le nouvel aspect de la poitrine qui sera plus lisse et plus petite. La mise en place d’une bonne hygiène de vie (régime alimentaire sain, pratique du port, etc) est conseillée pour pérenniser le résultat.